09.72.51.25.25
Centre Formation Professionelle Adultes
50-70, rue du Four.
Choisy le Roi (94600)

Formations remunérées Paris

Developpement durable

Notre centre est particulièrement sensible au développement durable, de sorte que chacune de nos formations comprend systématiquement un module Eco-Responsabilité consacré à cet engagement citoyen. Même si l'objectif premier n'est pas d'obtenir une plus value en entreprise pour le stagiaire, nous constatons régulièrement l'accueil favorable des employeurs pour cette initiative. Enseignant des disciplines techniques dont l'électricité, l'energie sa production et sa maitrîse sont des éléments essentiels dans le développement durable d'ou la notion d'énergie renouvelable.

Energie renouvelable

Ce terme désigne toute forme d’énergie n’entraînant pas la réduction des ressources naturelles. L’énergie renouvelable provient en effet des éléments qui se régénèrent naturellement. Tel est le cas de l’hydroélectricité, de l’énergie solaire, l’énergie éolienne et la biomasse. Le terme est utilisé en opposition avec énergie fossile qui désigne toute forme d’énergie dont la disparition plus ou moins prochaine est certaine. Et contrairement à celle-ci, l’énergie renouvelable n’est pas responsable du réchauffement climatique. Sa démocratisation actuelle est d’ailleurs liée à un effort planétaire pour une meilleure préservation de l’environnement.

Impact sur l'emploi

L’existence des énergies renouvelables est favorable à la situation de l’emploi. En effet, avant le lancement d’un projet vert dans un pays ou dans une région, on se réfère aux ressources locales. Ce qui implique la nécessité d’engager une main-d'œuvre disponible sur place. Mieux encore, certains emplois en lien avec les énergies fossiles peuvent être remplacés. Il existe cependant un bémol. Encore 80 % de la consommation d’électricité dans le monde provient de l’énergie fossile. En ce qui concerne les énergies renouvelables utilisées en électricité, c'est-à-dire les 20 % restant, l’hydroélectricité domine en occupant les 92,5 % des consommations. Le solaire est à la traîne avec un taux de 0,05 %.

L’usage des ressources énergétiques renouvelables peut être direct ou indirect. Les fours solaires, les moulins à vent mécaniques et les pompes à chaleur géothermiques constituent des illustrations d’un usage direct. La production d'électricité par des éoliennes ou des cellules photovoltaïques, ou la production de carburants tels que l'éthanol issu de la biomasse sont des exemples d’usage indirect. Ceci s’explique par le fait que, avant d’être utilisées, les énergies naturelles sont converties en d’autres formes d’énergie.